FONS AMORIS

Qu’est-ce qu’une marmite norvégienne ?

Le principe de la marmite norvégienne repose sur l’utilisation efficace de la chaleur accumulée lors de la montée en température pour cuire les aliments sans avoir besoin d’une source de chaleur constante. Voici comment cela fonctionne plus en détail :

  1. Préchauffage initial : Pour commencer, les aliments/le plat sont chauffés à ébullition dans un récipient sur une source de chaleur conventionnelle, comme une cuisinière. Cela peut être pour une durée variable selon le type d’aliments et la recette.

  2. Transfert dans la marmite norvégienne : Une fois que les aliments ont atteint leur température de cuisson désirée, il faut mettre votre contenant (casserole, faitout, etc) dans la marmite norvégienne, un contenant à haute performance isolante.
  3. Emprisonnement de la chaleur : La marmite norvégienne est conçue avec un couvercle bien isolé pour empêcher la chaleur de s’échapper. Une fois les aliments placés à l’intérieur et le couvercle fermé hermétiquement, la chaleur est emprisonnée à l’intérieur de la marmite.
  4. Cuisson lente et continue : Les aliments continuent de cuire lentement dans la chaleur retenue, profitant d’une cuisson douce et uniforme. Cette cuisson est donc une cuisson inertiel car elle tire partir de la chaleur résiduelle du plat. Bien que la température à l’intérieur de la marmite diminue très doucement, elle reste suffisamment élevée pour maintenir la cuisson. Pour exemple, pour notre marmite norvégienne, la chaleur résiduelle de 6L d’eau monté à ébullition est de 71° après 12h. 
  5. Conservation de la chaleur : La marmite norvégienne est conçue pour conserver la chaleur pendant une période prolongée, ce qui permet aux aliments de continuer à cuire même après avoir été retirés de la source de chaleur initiale. Cela rend la marmite norvégienne très efficace sur le plan énergétique, car elle nécessite peu ou pas d’énergie supplémentaire pour maintenir la cuisson.

En résumé, le principe de la marmite norvégienne repose sur l’isolation thermique efficace pour prolonger la cuisson des aliments dans une atmosphère de chaleur emprisonnée, offrant ainsi une méthode économique et durable de cuisson lente. Cette cuisson s’adapte à un grand nombre de plats, pour des cuisson courtes ainsi que longues. Il est à prendre en compte que la cuisson douce demande un peut plus de temps que le temps classique, environ 30% de plus que le temps traditionnel.

 

Les origines de la marmite norvégienne:

Bien que son nom suggère une origine norvégienne, cet objet trouve ses racines dans différentes cultures et époques à travers le monde.

  1. Origines historiques : L’idée de la marmite norvégienne découle de techniques de cuisson anciennes qui utilisaient la chaleur emprisonnée pour cuire les aliments lentement. Des pratiques similaires étaient courantes dans de nombreuses cultures, notamment chez les Amérindiens d’Amérique du Nord, qui utilisaient des pierres chauffées pour cuire leurs aliments dans des fosses creusées dans le sol.

  2. Émergence en Norvège : La popularité de la marmite norvégienne moderne peut être attribuée à son utilisation répandue en Norvège au début du 20e siècle. Pendant la Première Guerre mondiale, lorsque les ressources étaient rares, les Norvégiens ont redécouvert et adopté cette méthode de cuisson pour économiser du carburant tout en cuisinant leurs aliments.

  3. Innovation et développement : Au fil du temps, des améliorations ont été apportées à la conception de la marmite norvégienne, notamment l’utilisation de matériaux isolants plus efficaces pour mieux retenir la chaleur. Les contemporains ont également exploré diverses applications de la marmite norvégienne, notamment pour la cuisson domestique, les pique-niques, les expéditions en plein air et même dans les secteurs militaires et humanitaires.

  4. Popularité internationale : La simplicité et l’efficacité de la marmite norvégienne ont conduit à sa popularité dans le monde entier, particulièrement dans les périodes de crise énergétique comme les guerres, quand les ressources énergétiques ont manquées. Vos grands parents ont probablement eu un usage de cette méthode de cuisson. Aujourd’hui la marmite  norvégienne trouve sont attrait dans les communautés axées sur la durabilité, la santé et la conservation de l’énergie. De nos jours, la marmite norvégienne est utilisée dans de nombreux pays comme une méthode écologique et économique de cuisson douce.

En résumé, bien que l’origine exacte de la marmite norvégienne puisse être difficile à tracer, son utilisation pratique et ses avantages économiques ont contribué à sa popularité mondiale, en faisant un outil précieux pour la cuisson durable et efficace des aliments.

Marmite norvégienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut