FONS AMORIS

Pourquoi arriver à ébullition ?​

Car ce niveau de chaleur équivaut à la pasteurisation de vos aliments et les purifie d’éventuelles impuretés (attention, un grand nombre de produits peuvent se manger crus et un nettoyage à l’eau suffit pour leur bonne consommation). Cette ébullition est aussi un point facile à juger à l’œil nu. Pas besoin de thermomètre ou autre objet de mesure.

 

Différents travaux de recherches établissent que la température  idéale pour une cuisson douce est de 95°. Cette température est difficile à atteindre parfaitement et maintenir, et, en tout état de cause demande une cuisson plus longue. Il est plus simple d’atteindre les 100° et d’affiner vos techniques de cuisson sous les conseils de spécialistes nutritionnistes certifiés.

 

A noter : Parce que le cœur de vos aliments peut être moins chaud alors que votre plat est arrivé à ébullition (et d’autant plus si la taille de l’aliment est épais), vous pouvez réduire cet écart en les coupant plus « finement ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut